Le faible niveau des taux d’intérêt de crédit à la consommation ne peut qu’inciter les particuliers à contracter ce type d’emprunt. Ces taux historiquement bas expliquent le dynamisme du marché observé au cours de ces dernières années. En effet, la majorité des organismes financiers voit leur production grimper considérablement. Mais est-il opportun de profiter de cette diminution des taux ?

Descente spectaculaire des taux jusqu'à 1 %

Si les taux d'intérêt moyens étaient encore compris entre 4,5 et 7 % en 2015, la forte concurrence entre les organismes financiers a conduit à une baisse perpétuelle de ces chiffres. Ainsi, certains prêteurs vont jusqu'à proposer des offres promotionnelles de 1 % à l'heure actuelle. La tendance consiste désormais à suggérer une offre de 1 % sur douze mois pour un crédit de 10 000 euros, voire de 30 000 euros chez certains établissements.

Une alternative prisée par rapport à l'épargne

La baisse des taux a eu pour conséquence d'attirer une nouvelle catégorie de clients. Le crédit à la consommation séduit de plus en plus les personnes qui disposent d'une épargne. Ces profils préfèrent désormais garder leurs économies au chaud pour profiter des taux d'intérêt attractifs du marché. La souscription d'un prêt conso apparait alors comme un choix des plus raisonnables dans ce contexte de taux bas.  A savoir que le montant moyen emprunté s'élève à 13 000 euros sur une durée de quatre ans.

Prêt à la consommation : conseils utiles

Des enquêtes réalisées auprès de différents organismes financiers ont montré qu'il y a encore des écarts de coût entre des crédits de même montant et d'une même durée. Cela survient même si, dans l'ensemble, les taux appliqués ont connu une diminution depuis trois ans. Il s'avère donc nécessaire de comparer en vue de trouver l'offre la plus compétitive. Puis, il reste préférable d'avoir un projet précis avant de décider de s'endetter.